Batman – Little Gotham

Image à la une - Little Gotham

Résumé: Qu’il s’agisse d’une apparition surprise du Pingouin à la parade de Thanksgiving ou du Chapelier Fou qui organise pour Pâques une chasse aux oeufs des plus explosives, il est évident que pour Batman et ses fidèles compagnons, jour férié ne rime pas avec congé… Entièrement réalisé à l’aquarelle, le style unique de Dustin NGUYEN (BATMAN, JUSTICE LEAGUE BEYOND) plaira au plus grand nombre. Noël à Gotham, vous en êtes ?


Little Gotham

Couverture - Little GothamFiche technique:
Scénario : Dustin Nguyen & Dereck Fridolfs
Dessin : Dustin Nguyen
Coloriste : Dustin Nguyen
Editeurs: Urban Comics
Date de sortie: 04/12/15
Pagination : 312 pages


Un Gotham peut en cacher un autre

Dustin Nguyen en 2004 commence à travailler sur Batman se démarquant par un style moins cartoonesque que ses prédécesseurs, soulignant la gravité qui sied si bien au Chevalier Noir. Sur le côté il s’amuse à dessiner ces mêmes personnages en version chibi. Des années plus tard, en 2012, DC s’intéresse à ces personnages chibi et réunit sur le projet Nguyen et Fridolfs pour en faire une petite série d’histoires au format numérique.

Halloween - Little GothamTrick or treat?

Ces histoires connaîtront un tel succès qu’il en sortira une version papier pour être finalement traduit en français dans nos mains. Pour un simple passetemps d’un homme reconnu pour la gravité de ses traits, il y a quelque chose de magique dans cette histoire non ?

C’était une rencontre entre ma femme et mes comics

Ce livre, moi, je l’ai reçu de mon épouse qui une fois en ville s’est demandée ce qu’elle pouvait bien m’offrir et a jeté son dévolu dessus. Si cette introduction vous rappelle quelque chose c’est d’un que vous êtes un fidèle lecteur et que je vous aime mais aussi que c’est le début de ma critique de Wytches et les coïncidences ne s’arrêteront pas là.

Little Gotham est donc tombé dans mes mains, chamarré de ses aquarelles et ne les a quitté qu’une bonne heure plus tard, le temps d’un chocolat chaud et d’une dégustation à en être repu (Et vraiment je vous le conseille avec une petite boisson chaude, c’est un ouvrage qui doit savoir se déguster).

La Rue du Crime t’y as-tué une personne, tu la connais quoi

Sirènes de Gotham - Little GothamViva La Revolución!

Gotham m’avait déjà conquis depuis longtemps et je l’arpentais déjà avec plaisir mais Little Gotham est venu me remontrer les chemins connus pour m’en faire surgir de nouveaux horizons. Les personnages traités différemment profitent de l’exercice de style pour nous offrir une approche différente de leur personnalité et parfois font mouche là où on ne les attendait pas.

Que ce soit sur un ton léger avec un Pingouin qui veut sauver les dindes de Thanksgiving, les Gotham Sirens pour fêter dignement le nouvel an (Les Gotham Sirens, c’est le groupe qui réunit un temps Catwoman, Poison Ivy et Harley Quin) ou Batman se rendant à la Gotham Comic Con; dans tous les cas l’humour ne s’invite pas, il s’impose à travers les trouvailles de l’auteur dans nos sourires . Et lorsqu’ il aborde un registre plus «sensible» avec de beaux moments entre Batman et son fils (Je le dis souvent mais j’aime le personnage et je l’ai trouvé magnifiquement vrai dans cet univers coloré), des scènes du quotidien de la Batfamille (Et à force vous savez comme j’aime ça les scènes du quotidien). Dans tous les cas, Nguyen et Fridolfs nous offrent de belles aventures qui, si elles sont hors continuités, n’en restent pas moins de bons portraits de ces personnages de Batman.

Robin botte des derrières - Little GothamPetit mais costaud

A la seconde relecture, on croirait à un coup de Sphynx

Parce que oui tant qu’à aimer l’univers de Batman, Nguyen et Fridolfs ne vont pas nous offrir un récit, ils vont saupoudrer l’ouvrage d’une multitude de références et d’hommages divers et variés. Je ne vais pas vous les référencer tous mais entre la tenue « Kill Bill » de Katana, la carte de bon rétablissement de Bane à Batman (Faisant référence à l’hospitalisation de Batman suite à sa défaite contre Bane), l’apparition d’une chapka nous rappelant « Superman : Red Son », il y en a pour tous les goûts. La préface mentionne aussi de nombreuses références au dessin animé de Bruce Timm et Paul Dini (œuvre qui a beaucoup inspiré Nguyen) mais mes connaissances étant plus maigres, je le mentionne sans pouvoir vous en citer de notables.

Dessine-moi un Monsieur Jo mais gentil alors

Joker & co. - Little GothamIl y a de l’amour dans l’air

Je clôturerais tout mon amour pour cet ouvrage en vous parlant de la colorisation. Urban sur son site nous annonçait de l’aquarelle, ce que je trouvais déjà sympa dans l’idée, mais je n’imaginerai pas autrement maintenant ces histoires. Le procédé vient donner une dimension irréelle, une sorte de parenthèse rêvée de Gotham, juste parfaite.

On doit l’acheter ou pas alors ?

Si je n’ai pas été assez clair, oui allez-y les yeux fermés. Mettez le sous les sapins, achetez une dinde de compagnie (Damian en a une et donc c’est devenu cool), offrez des petits chevaux de glace et faites des Bane tacos. Où à défaut de tout ça, parlez en parce que c’est un de ces ouvrages hors continuités qui devrait plaire aux non-initiés et peut être leur donner goût au Batverse.

Pour se procurer le tome:

Batman – Little Gotham

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*