Harley Quinn and Power Girl #1 VO: La review d’un anglophobe

Image à la une - Harley Quinn et Power Girl #1

Le but de cette micro critique est de vous présenter un kiosque américain et de vous donner envie de commencer la VO même si vous n’êtes pas parfait bilingue ( en tout cas pour ma part, je suis loin de l’être)


harley-quinn-power-girl-666x1024Editeur : DC Comics

Nombre de pages : 32

Prix : 3,99  USD

Scénariste : Justin GRAY ; Jimmy PALMIOTTI ; Amanda CONNER

Dessinateurs : Stephane ROUX

Date de sortie : 17 Juin 2015

Résumé : Hey, remember the panel gutter between panels 3 and 4 of page 20 of HARLEY QUINN #12? What? You DON’T? It’s only, like, the most memorable panel gutter of the twenty-first century. Well, either way, have we got the miniseries for you, in which the full tale of that momentous and momentary pause can be told!

It’s a cosmic adventure beyond your wildest imaginings: Power Girl and Harley Quinn, stranded in a forgotten dimension, on the homeworld of the amorous warlord Vartox! They’ll sacrifice anything they have to in order to get home…except their dignity! Kidding! That’ll be the first thing to go.


What are your feelings about the comic-book?

Harley Quinn et Power Girl font partie de mes personnages féminins DC préféré. Alors un comics avec elles deux ne pouvait qu’être bien !
Les premières pages nous plantent le décor et nous resituent l’action : Power Girl amnésique est retrouvée par Harley qui la persuade qu’elles sont coéquipières… Ensemble elles sont parties combattre une menace extraterrestre. Elles se retrouveront ensuite téléportées sur une planète inconnue et c’est là que nous suivrons le duo improbable.

Harley-Quinn-Power-Girl-1-Page-4

Il y a des jours comme ça où rien ne va

Après leur rencontre avec un genre de Yoda lubrique, notre couple fatal trouvera un vaisseau spatial que Power Girl a déjà rencontré auparavant mais amnésie oblige, elle ne se souvient plus où. Le vaisseau toujours en fonctionnement appartient au seigneur Vartox (voir Power Girl tome 1 et 2 chez Urban Comics) aka le gros beauf dragueur de l’espace. Il se trouve en fait que nos deux héroïnes se sont retrouvées téléporter sur sa planète.

Le vaisseau les transportera jusque l’endroit où se trouve Vartox. Mais il se trouve que la planète s’est fait coloniser. Power Girl et Harley se retrouveront très vite a devoir combattre ces ennemis inconnus pour essayer d’en découvrir plus sur la passé de notre blonde à forte poitrine préférée mais cela c’est pour le tome #2.

hq1

La goutte d’eau qui fait déborder le vase


Why should you read Harley Quinn Power Girl?

Parce que c’est Power Girl ET Harley Quinn ! Non ça ne vous suffit pas ?

Parce que notre trio d’auteurs Amanda Conner, Jimmy Palmiotti et Justin Gray nous offre encore une fois une série de qualité qui joue avec les codes de nos deux héroines. Ils opposent la stature d’une Power Girl, jouant sur ses charmes mais restant un personnage intègre et droit et une Harley complètement maboule et n’utilisant pas encore parfaitement les codes que tout super-héros se doit d’avoir. Leurs relations promettent vraiment d’être … Explosives ! On notera également plusieurs référence au cinéma de science-fiction, Star Wars ; Men in Black ; et j’en passe.
Pour ce qui est du dessin Stéphane Roux nous propose ici une œuvre de bonne qualité mais sans plus. Le point noir étant pour moi le dessin des visages qui manque parfois d’expressivité.

harley-powergirl-3

Hop, plus de nez… impressionnant non?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*