Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean Grey

Image à la une - Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean Grey

Résumé : L’espace et le temps entrent en collision ! L’arrivée des premiers X-Men dans le présent provoque une onde de choc à travers l’univers. Une race extraterrestre, qui considère Jean Grey comme responsable des génocides commis par le Phénix noir, découvre alors que cette dernière est de retour sur Terre. Les Gardiens de la Galaxie vont s’allier aux X-Men afin de venir en aide à la jeune mutante.


Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean Grey

Couverture - Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean GreyFiche technique:
Scénario : Brian M. Bendis
Dessin : Sara Pichelli, Stuart Immonem David Marquez
Editeurs: Panini France (Vf) Marvel Comics (Vo)
Date de sortie: 02/12/2015
Nombre de pages : 144


C’est comme réaliser que « les mutants dans l’espace », ce n’est pas si mal comme titre

Les All-New X-men c’est comme les Gardiens de la Galaxie, je les aime tout simplement. J’ai grandi avec Cyclope, Angel, Iceberg, Jean Grey et le Fauve et le fait de voir les adolescents de mon enfance confrontés à un monde qui a grandi avec moi m’a énormément plu. Quant aux Gardiens de la Galaxie, c’est au cinéma que je les ai découverts. L’humour décalé et l’ambiance Star Wars m’ont conquis et j’ai été plus qu’heureux de lire leurs aventures en comics et de voir qu’ils étaient pareils, voir mieux, que dans le film. En plus venait s’y ajouter une des thématiques qui secouent régulièrement l’univers mutant : le Phénix. Résultat, je ne pouvais qu’être emballé.

Photo de groupe - Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean GreyC’est l’histoire d’un groupe qui en croise un autre

Aussi ai-je dévoré cet opus durant mon trajet en train. C’était un spectacle digne d’Hollywood avec des vaisseaux spatiaux, des empires interstellaires et des bimbos de l’espace, le tout ponctué de réparties cinglantes. J’en suis sorti avec cette curieuse envie de me frotter à un arbre et de draguer des ratons laveurs.
Voici donc la critique d’une histoire qui se passe dans une galaxie pas trop lointaine et qui, à défaut d’avoir des jedis, a des flingues et les héros les plus cools du cosmos.

Au commencement y a Angel, un burger et une dispute de couple

Si vous aussi vous êtes en train d’imaginer ce que ça peut donner, c’est que vous allez adorer la suite. On retrouve nos mutants préférés (Pour rappel, Kitty Pride est toujours leur professeur attitrée et X23 zone avec eux), qui depuis la Guerre de l’Atome n’ont pas encore eu le temps de souffler (et les événements vont nous prouver que les vacances ne sont pas pour tout de suite).

Combat de nourriture - Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean GreyIl y a comme une tension dans l’air

Dès le début Bendis donne le ton. Entre les scènes de ménage Scott/Jean Grey, les tableaux noirs crayonnés de Hank, et Bobby qui fait des anges dans la neige en fredonnant cette chanson (Run DMC – Its tricky), les portes de leur quotidien s’ouvrent pour nous – pour notre plus grand bonheur.

Si Han Solo avait des supers pouvoirs, ce serait Star Lord

Du côté des Gardiens, on va retrouver cette même ambiance quotidien/punchline mais version galactique ! Mention spéciale à l’apparition d’Iron Man (présent dans l’équipe dans le Tome 1) qui, lorsqu’il tente de prendre des nouvelles, arrive à se faire snober par un Rocket Racoon plus intéressé par récupérer sa thune que par ce que raconte Tony Stark (qui se fait couper la communication d’ailleurs façon Gardien de la Galaxie désinvolte). Quant à la raison de leur présence dans le récit, c’est parce que les Shiars enlèvent Jean Grey sur terre et que Star Lord prend ça comme une agression à la Terre qu’il a juré de protéger. Comme d’habitude les canailles de l’espace se retrouvent mêlées à des affaires qui ne les regardent pas – pour notre plus grand plaisir.

Tout ne pouvait pas être parfait auprès de Gladiator

Puisque je parle des Shiars, je me permets de faire une parenthèse sur un des deux points qui m’a gêné. Gladiator, le Chef de la Garde Impériale des Shiars, a un lourd passif avec le Phénix et ses hôtes. Pour rappel, le Phénix a causé la mort de milliards de personnes en se nourrissant d’une étoile, causant ainsi sa transformation en supernova et provoquant la destruction des mondes alentours. On comprend, dès lors, la pugnacité de Gladiator (Toujours pour information Gladiator a tué tous les Grey pour s’assurer que plus personne ne deviendra le Phénix) . Ce n’est donc pas surprenant que lorsqu’il apprend le retour de Jean Grey, il décide de la traîner devant un tribunal même si cette Jean Grey n’a jamais connu le Phénix. Dommage, juste,  que Bendis ne revienne pas assez sur ces événements nous donnant peu d’accroche pour sympathiser avec Gladiator. Même son peuple semble parfois douter de la pertinence de ce procès.

Starjammer - Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean GreyPapa Cyclope à la rescousse!

Quant à l’autre point noir, c’est lié à la présence du Starjammer. Le traitement du capitaine Christopher Summers, le père de Cyclope, est excellent. L’idée de le faire revenir permet à Bendis de réécrire la première rencontre de Cyclope qui croyait son père mort et celui-ci. (Rappelons que si dans le continuité, Cyclope et Christopher se sont déjà rencontrés, jamais le Cyclope du passé n’avait eu cette occasion). Le traitement du reste de l’équipage, par contre, est anecdotique. Si Bendis n’avait pas su prouver qu’il était capable de créer un moment pour chacun de ses personnages, ça ne m’aurait pas gêné. Mais là on a tout un équipage et ils ne font même pas de la bonne figuration. On reste donc sur notre faim.

Quand toi aussi lire tu auras fini, heureux enfin tu seras

SI vous êtes fan des X-Men et que vous avez de bonnes bases, allez-y les yeux fermés. Bendis fait avancer l’histoire et les séquelles sont intéressantes pour la suite. A l’inverse si vous êtes fan des ratons laveurs et des arbres philosophes, je suis plus hésitant. L’histoire est fort centrée sur la controverse Phénix et vous risquez de ne pas profiter des développements de l’intrigue. Il reste bien sûr les punchlines et le charisme de l’équipe, mais je ne pense pas que ce soit suffisant. En gros donc c’est un excellent divertissement, bourré d’humour que j’ai adoré parcourir et qui me fait aimer ma gamme Marvel Now. Et surtout profitez bien des couvertures alternatives qui sont justes magiques (L’humour y est omniprésent)
Jean et Groot - Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean Grey
Pour se procurer le tome:

Les Gardiens de la Galaxie/All-New X-Men : Le Procès de Jean Grey

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*