The Infinite Loop – T01

Image à la une - Infinite Loop Tome 1

Résumé: Teddy vit dans un futur lointain, un monde édulcoré et sans aspérité où il n’y a plus d’enjeux, plus de haine, et surtout… plus d’amour. Un monde en apparence apaisé et sans conflit et où les voyages spatiotemporels font partie du quotidien. Teddy y mène une existence parfaite, exerçant son travail de correcteur d’anomalies temporelles au sein d’une brigade gouvernementale. Sa vie se déroule sans accroc jusqu’à ce que l’une de ces anomalies prenne la forme d’une jeune femme. Teddy est alors confrontée à un choix terrible : osera-t-elle défier sa hiérarchie et sauver l’anomalie ou va-t-elle purement et simplement la supprimer ?


Couverture - Infinite Loop Tome 1

The Infinite Loop – Tome 1

Fiche technique :
Scénario : Pierrick Colinet
Dessin : Elsa Charretier
Coloriste : Elsa Charretier
Editeur : Glénat Comics
Date de sortie : 26 aout 2015
Pagination: 112 pages

 

 

 


Le bug de l’an 2015?

Nous faisons la connaissance de Teddy qui est en mission. Elle travaille à préserver la continuité temporelle, appelée Boucle Temporelle (Infinite Loop en VO). Dans le futur, nous serons capables de voyager dans le temps, ce qui entraine quelques complications lorsque des gens veulent altérer le passé pour leur propre intérêt. C’est pour ça que des agents comme Teddy veillent à rétablir l’ordre, pour éviter qu’aucun changement ne puisse avoir lieu, en empêchant toute forme d’anomalies temporelles. Lors d’une mission, elle va tomber nez à nez avec une anomalie intrigante, qui a forme humaine.

Ano - Infinite Loop Tome 1

Une bien jolie anomalie

Un cas de conscience pour Teddy qui ne sait pas si elle doit se contenter de faire disparaitre cette femme, qui n’est finalement pas responsable de son état. Teddy prendra alors Ano, pour ano-malie, pour la protéger et empêcher qu’on la fasse disparaitre… mais vite, elle va se rendre compte que des sentiments sont nés pour la jeune Ano.

Sucess Story

Revenons sur la genèse du livre, qui est singulière. En mai 2014, les deux auteurs Pierrick Colinet et Elsa Charretier décide de lancer une campagne sur la plateforme de crowdfunding Ulule. Cette campagne rencontrera un franc succès, récoltant 250% de la somme souhaitée. Cette réussite a permis à Infinite Loop d’être publié chez IDW aux Etats-Unis, puis de revenir chez nous grâce à Glénat Comics. L’idée de passer par Ulule a germé dans l’esprit des auteurs pour pouvoir s’assurer une liberté de ton et de pouvoir être publié. Pour plus d’informations, je vous invite à aller lire leur interview présente sur notre site.

Prime Directive

Le scénario d’Infinite Loop est un hommage à la science-fiction. Le scénariste, Pierrick Colinet, joue avec les époques et les références, on sent son amour pour cette culture. Un exemple parmi tant, au début de l’aventure, on pourra admirer un magnifique insigne de Starfleet accroché sur le rétroviseur de la voiture de Teddy.

Star Trek - Infinite Loop Tome 1

Beam me up, Scotty

Pour ce que ça vaut, on sent aussi l’influence de Timecop, ce grand film avec notre Jean-Claude Van Damme national. Des voyages dans le temps, des policiers qui doivent veiller à ce que la ligne du temps ne change pas, il y a comme un air de ressemblance quand même.

L’amour brille sous les étoiles

Le thème principal d’Infinite Loop est l’amour, l’amour et la tolérance. Teddy va tomber amoureuse d’Ano très vite, ce sera un véritable coup de foudre pour elle. Cet amour, entre deux femmes, est aussi un message de tolérance. On peut supposer qu’il n’était pas anodin de faire de l’une des deux héroïnes une anomalie, une façon de donner le regard de la société sur les couples de même sexe. Pour pouvoir vivre leur amour, elles vont devoir se cacher, vivre à l’écart du reste du monde et être heureuses… un temps.

Teddy et Ano - Infinite Loop Tome 1

Quand l’amour dépasse les frontières des genres

Ano expliquera à un moment à Teddy qu’elles sont toutes deux égoïstes de rester cachées, qu’elles devraient lutter pour que les autres anomalies puissent avoir la même chance qu’elles. Une belle façon d’expliquer qu’il est important de se battre pour être accepté, pour se faire accepter mais aussi pour faire accepter les autres et leurs différences. Est-ce que ça fonctionne ? J’ai l’espoir de penser que oui, que la lecture de ce comics peut permettre de s’ouvrir un peu plus aux autres, un bel exploit de la part de Colinet.

Silence…. moteur…. ça tourne….. Action !

Quant au dessin, Elsa Charretier était sans doute très bien placée pour seconder Colinet, vu qu’elle avait déjà travaillé avec lui. Elle a un style, dans ce tome, qui pourra rappeler Bruce Timm mais qui lui reste propre. Un style donc assez cartoon, loin de ce qu’elle avait fait sur Aeternum Vale (qui avait déjà vu les deux auteurs collaborer) qui va parfaitement avec ce récit plein d’espoir. Le découpage est également une franche réussite, donnant un style très dynamique. Ça bouge dans tous les sens, mais on ne perd jamais pied. La scène où Teddy se parle à elle-même, mettant en place plusieurs exemplaires de sa personne, est magnifique et montre le sens du découpage dont il est fait preuve.

Les Teddys - Infinite Loop Tome 1

La schizophrénie pour les nuls

Chaque Teddy est différente, mais semblable, elles se parlent entre elles et au final, lorsqu’elle pose son choix une flèche vient nous indiquer la route qu’elle a choisi. Astucieux.

Love is in the air

En cette période de Noël, je recommanderais encore plus particulièrement Infinite Loop. Son message va parfaitement avec l’esprit de fête qui est dans l’air du temps. Oui, Infinite Loop est une ode à l’amour et la tolérance, c’est ce qui en fait sa beauté. Mais ça va plus loin que ça, Colinet et Charretier nous livre un récit intelligent en prime, et beau, qui nous fera réfléchir pour peu que nous soyons réceptifs. Le deuxième tome est déjà paru et viendra conclure les aventures de Teddy et Ano.

Charlie Adlard - Infinite Loop Tome 1

Charlie Adlard nous offre une belle couverture

Notons aussi que Glénat a vraiment soigné l’édition du livre, nous offrant un complément en fin de tome sur la représentation du milieu LGBT (lesbien-gay-bisexuel-transsexuel) dans les comics. Ce complément est détaillé et très instructif. Une très bonne démarche de la part de l’éditeur. Ce complément est fourni par l’auteure de The Lesbian Geek.


Si vous souhaitez retrouver The Infinite Loop de Pierrick Colinet Elsa Charretier, c’est par ici:

The Infinite Loop Tome 1

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*