The Infinite Loop – T02

Image à la une - The Infinite Loop T02

Résumé: Teddy se confronte à son ennemi juré : son ancienne supérieure, Tina ! La jeune femme lance alors une série d’attaques temporelles sans précédent pour déloger Tina de son repaire, mettant dans le même temps la sûreté du monde en danger ! Puis, alors qu’elle explore les couloirs sinueux du complexe de stockage des anomalies, Teddy devient proche de saisir le mystère des paradoxes temporels… Va-t-elle être pour autant capable de ramener Ano, la femme de sa vie ?


The Infinite Loop – Tome 2

Couverture - The Infinite Loop T02Fiche technique :
Scénario : Pierrick Colinet
Dessin : Elsa Charretier
Coloriste : Elsa Charretier
Editeur : Glénat Comics
Date de sortie : 04 novembre 2015
Pagination: 112 pages


Nom de Zeus

Teddy vient de perdre Ano et est bien décidée à tout faire pour la retrouver. Pour parvenir à obtenir les renseignements qu’elle cherche, elle va tenter de rentrer en contact avec son ancienne supérieure, Tina. Pour ce faire, elle fera en sorte de créer des anomalies temporelles qui obligera Tina à se faire remarquer. Teddy va alors apprendre que les anomalies ne sont pas supprimées, elles sont stockées. La voilà partie pour le centre de stockage des anomalies, espérant retrouver Ano, la femme de sa vie. L’occasion pour nous de retrouver un personnage déjà croisé dans le tome précédent, nous l’appellerons Denver pour l’occasion.

Denver - The Infinite Loop T02Et hop, une référence à Jurassic Park

Ce second tome apporte son lot d’action, bien plus que dans le tome précédent. On bouge, on court, on passe d’un endroit à l’autre. Si le début de The Infinite Loop T2 peut paraître un peu confus, ça ne dure pas longtemps. On est vite plongé dans le récit et on suit les aventures de Teddy, Ano et des autres personnages sans se perdre en chemin, ce malgré un scénario qui ne cherche pas la facilité.

Always look on the bright side of life

Si il y a plus d’actions que dans le tome précédent, cela n’empêche pas Pierrick Colinet de nous fournir un récit riche en réflexions et émotions. On continue notre récit sur fond de voyages dans le temps, cette fois-ci on retrouve plusieurs Teddy, venant d’époques et d’univers différents. L’occasion de nous montrer que ce sont nos expériences qui nous forgent et nous ont permis de devenir ce que nous sommes. Une façon d’envisager positivement les épreuves que nous sommes amenés à traverser, finalement. Les autres Teddy se contentent d’ailleurs parfois simplement de laisser faire les évènements pour que notre Teddy puisse aller de l’avant, même si cela semble parfois très dur à vivre. Et ce sont ces épreuves qui pousseront Teddy à s’accepter et à lui faire prendre conscience qu’il est temps de se lever contre la discrimination et l’oppression.

if2 3Tous ensemble contre la vie chère!

La tolérances est une vertu qui rend la paix possible

Si la tolérance semblait être une des valeurs défendues par le premier tome, c’est maintenant une certitude dans la suite. Teddy se dresse et décide de se battre, on pourrait penser que cela se limiterait à sa propre cause, celle de l’homosexualité. Mais clairement, nous avons affaire ici à un message plus large puisque notre héroïne va être confrontée à plusieurs personnages que je vais citer, en partie: Harvey Milk, Malcom X et Susanne B. Anthony.

if2 4

Un casting de qualité

Le sexisme, le racisme, l’homophobie, nous devons nous battre pour que personne ne soit mis à l’écart. Ce message simple nous est adressé par Colinet et Charretier, de bien belles valeurs qui sont finalement très humaines. Unis face à l’adversité, comme toutes les Teddy présentes dans le livre, pour faire en sorte que les anomalies ne soient plus considérées comme telles.

Yellow Submarine

On appréciera aussi l’apport visuel d’Elsa Charretier. Nous avons toujours affaire à un univers très coloré, avec une dominance de bleu et de jaune, donnant un ton particulier à The Infinite Loop.

Jaune et Bleu - The Infinite Loop T02

Regarde vers la caméra, Teddy

Ces couleurs très vives, servent le propos d’un récit qui ne cherchent pas à cacher son message: l’amour et la tolérance. Elle ne se facilite pas la tâche et certaines cases sont remplies de détails, comme par exemple dans le complexe de stockages des anomalies où nous pouvons voir un Marty Mc Fly et je pense même avoir trouvé Charlie. Chaque Teddy est unique, en leur ajoutant un détail ou l’autre, nous permettant de les différencier facilement et il y en a beaucoup.

Live long and prosper

Ce deuxième tome est une réussite. Les deux auteurs, Colinet et Charretier, n’y vont pas avec le dos de la cuillère, ils assument pleinement leur propos. Pas de subtilité ici, pas de faux-semblant, on veut clairement nous faire passer un message de tolérance, d’amour et de paix. Cela marche parfaitement et nous amène même à réfléchir à notre propre comportement, notre façon de juger les autres et de, parfois, les mettre à l’écart. Tout n’est pas parfait, le début peut paraitre un peu confus, par moment les dialogues semblent peu naturels et ressemblent plus à une volonté des auteurs de mettre en avant leurs idées. Mais ces défauts sont très vites oubliés, grâce à la force du récit et des idées qu’il porte.

Teddy et Ano - The Infinite Loop T2Jolie couverture de Laurent Lefeuvre

J’en profite pour saluer le travail de Glénat sur ce comics. Nous avons le droit à quelques courriers des lecteurs, en provenance des Etats-Unis, courriers remplis d’émotions puisqu’ils parlent de coming-out, une étape qui n’est pas évidente et qui est très engagée, comme le disait feu Harvey Milk. Glénat en profite aussi pour revenir sur les différents personnages historiques du récit, ce qu’ils ont défendu et qui ils étaient, une belle façon de nous permettre de voir les progrès qui ont eu lieu grâces à ces hommes et ces femmes, parfois morts pour leur cause.

Pour se procurer le tome:

The Infinite Loop – T02

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*