Injustice: Les dieux sont parmi nous – Année 3 1ère partie

Résumé: Après deux longues années de guerre opposant les forces alliées de Superman et l’armée des Green Lantern, le conflit a pris fin… non sans déplorer quelques victimes civiles. Des morts que John Constantine ne laissera pas impunies. En unissant l’équipe de super-héros menée par Batman à plusieurs puissances magiques jusqu’alors isolées, il espère bien mettre l’Homme d’Acier hors-jeu, une bonne fois pour toute. (Contient : Injustice: Gods Among Us Year Three (#1-6))


Injustice: Les dieux sont parmi nous Année 3 1ère partieCouverture - Injustice les dieux sont parmi nous Année 3 1ère partie

Fiche technique:
Scénario : Tom Taylor
Dessin : Bruno Redondo Mike S.Miler
Editeurs: Urban Comics (Vf) Dc Comics (Vo)
Date de sortie:  09 Janvier 2016
Pagination : 144 pages


Il y a eu une guerre…

Si, à l’origine, j’ai commencé Injustice c’est pour cette couverture. John Constantine s’allumant une cigarette au côté de Batman. Mon côté fanboy s’était emballé et ne s’était pas demandé combien de tomes il faudrait pour en arriver là. En un mois je les avais tous et pour le 09 Janvier ils étaient lus, chroniqués sur Be Comics et une place était déjà faite sur mon étagère pour le tome suivant.

Constantine - Injustice les dieux sont parmi nous Année 3 1ère partieHere comes a new challenger

Est-ce que Tom Taylor allait saisir l’humour si particulier de ce bon vieux John ? Est-ce que Zatanna allait être plus présente ? Est-ce qu’enfin quelqu’un (et je m’excuse aux fans d’avance) allait enfin réussir à me faire apprécier Docteur Fate ? La suite dans un instant (et je spoile mais Docteur Fate et moi on ne sera toujours pas amis… Lui et Sinestro, j’ai toujours un mal fou et c’est sans doute moi)

Et comme dans toutes les guerres…

Quand on sait qu’une des faiblesses de Superman c’est la magie, on se doute que cette année va être particulièrement mouvementée surtout si John Constantine se décide à entrer dans la danse. D’ailleurs d’entrée de jeu son style est là, le blondinet allume une cigarette et nous commente les derniers tomes. Ici il n’y a pas de héros, juste des victimes et la Terre est définitivement la prison d’un dictateur qui a perdu la raison.

Batman et cie - Injustice les dieux sont parmi nous Année 3 1ère partie Ouistitiiiiii…

Il fallait bien un John Constantine pour l’expliquer et pour nous faire retomber de la guerre galactique du dernier tome. Taylor réussit son coup et je suis rassuré, le cynisme de Constantine n’est pas lettre morte. Bien sûr, ce n’est pas du Garth Ennis ou du Warren Ellis, on n’est pas dans la gamme Vertigo après tout, mais pour autant l’ambiance est sombre. Pour citer une des plus belles répliques : «  C’est tellement beau. Les mots, le sourire, la sincérité. Imagine ce que ça inspirerait si ça ne venait pas d’un boucher sanguinaire. » Constantine est en forme et ce n’est pas Superman qui lui apprendra à se taire !

Des innocents sont morts…

Mais Injustice tome 05 ce n’est donc pas qu’un blondinet sarcastique, c’est aussi l’occasion de croiser des nouvelles têtes et Taylor semble y avoir pris du plaisir. Entre un Détective Chimp (un des meilleurs détectives du monde, c’est Taylor qui le dit), un caméo du Swamp Thing (un habitué de l’univers de Constantine), un Trigon ricanant dans l’ombre (le plus célèbre des démons de DC) et surtout l’omnipuissant Spectre dont l’hôte n’est plus Corrigan (le Spectre étant une entité spirituelle, il doit être lié à quelqu’un), la galerie de portraits est plutôt exhaustive.

Détective Chimp - Injustice les dieux sont parmi nous Année 3 1ère partie

Élémentaire, mon cher Chimpson

Tout cet univers va donc être touché par la guerre et prendre position dans le conflit. A ce titre, c’est peut-être d’ailleurs là que le bât blesse. Comme dans les tomes précédents, Superman a de son côté un allié surpuissant et Batman doit composer avec le reste. Je n’ai rien contre le Spectre mais je le trouve parfois envahissant et un rien deus ex-machina lorsqu’il s’agit de sauver la mise à Superman. Après c’est normal, l’histoire est prévue pour cinq ans et on n’en est qu’à la troisième année mais je reste sur une demi-frustration (pour ne pas quand même trop noircir le tableau).

Etrigan - Injustice les dieux sont parmi nous Année 3 1ère partie

Pendant ce temps-là à Véra Cruz

Mais là c’est personnel

Ne boudons quand même pas notre plaisir au final. Le récit reste dense et agréable, l’humour n’a pas été oublié (les apparitions d’Harley sont toujours aussi drôles) et au final, d’ailleurs tant mieux. Parce que Taylor a su rendre Superman haïssable dans sa chute et qu’on n’a hâte que d’une chose, c’est que son règne prenne fin et que ces moments de légèreté deviennent un bol d’air dans cette dystopie diablement efficace.

Et il va payer

Je finirai ma review par parler des dessins qui sont une des marques de réussite d’Injustice. On en est au tome 5 et Miler et Redondo font vraiment un excellent travail. Les personnages sont détaillés, l’action est toujours aussi réussie et après cinq tomes aucun des nouveaux personnages ou des anciens n’est oublié dans la précision du trait.

Harley Quinn - Injustice les dieux sont parmi nous Année 3 1ère partie

Docteur Quinn, femme médecin

Un bon tome donc, et je vous dis à bientôt pour le tome 6 qui cloturera l’arc magique (et je prie pour que John y survive).

Bonne lecture !

Pour se procurer le tome:

Injustice: Les dieux sont parmi nous – Année 3 1ère partie

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*