Avengers – T06

Résumé: Tandis que les Avengers font face aux Avengers, la gemme du temps réapparaît et emporte les plus grands héros de la Terre à travers les époques. Ils devront multiplier leurs efforts pour tenter de sauver ce qu’il reste de leur équipe. (Contient les épisodes US Avengers (2013) 29-34, publiés précédemment dans les revues AVENGERS (V4) 18-21)


Avengers – Tome 6

avengers tome 6 coverFiche technique:
Scénario : Jonathan Hickman
Dessin : Leinil Francis Yu
Editeurs: Panini Comics (Vf)/ Marvel (Vo)
Pagination : 152 pages
Date de sortie: 02/03/2016


Quand la DeLorean rencontre une Gemme de l’Eternité

Nous revoilà pour le dernier tome des Avengers avant que les deux séries (New Avengers et Avengers) ne fusionnent pour donner « Avengers: Time runs out ». L’occasion donc pour Hickman de clôturer l’arc actuel en beauté.

Le dernier tome (voir ma précédente critique ici) m’avait laissé sur ma faim, la faute à une équipe d’Avengers d’un monde alternatif peu attrayante tout en nous offrant une rencontre Bruce Banner / Tony Stark des plus jouissives. Ensuite j’ai pu lire New Avengers (à nouveau ma critique est disponible ici) qui balaya toutes mes réticences pour m’emporter dans un récit sombre et dantesque.

avengers tome 6 2

Black Panther, Black Bolt… et si Captain America finissait par devenir noir lui aussi?

Quant à ceux qui se demandent pourquoi je parle de DeLorean, la réponse tout de suite en critique !

Captain, c’est un homme de principe pas de compromis !

Le tome 6 se situe donc après les événements d’Original Sin. Excellent run, qui manque à ma collection d’ailleurs, durant lequel Captain America apprend que le Docteur Strange lui a retiré une partie de ses souvenirs. On le retrouve donc après un cauchemar qui reprend les événements du premier tome.

Pour résumer ce passage et pour ceux qui n’auraient pas et ne compteraient pas lire l’excellentissime run des New Avengers: On retrouve une équipe de super-héros qui sont les gardiens des Gemmes de l’Infini, les Illuminatis. (le groupe existe avant de devenir les gardiens mais je vous renvoie au lien et pour ce qui est de leurs motivations actuelles, je vous renvoie à ma critique). Captain sera éjecté du groupe car trop intègre et ainsi se clôture le premier tome des New Avengers.

avengers tome 6 1

Chez les Avengers, on s’amuse entre amis!

Captain se réveille, se souvenant de tout, et décide d’aller régler ses comptes avec ce bon vieux Tony. Déjà première claque personnelle mais Hickman le met bien en scène. Les deux frères ennemis vont rapidement s’affronter dans une mise en scène jouissive (aider des dessins de Francis Yu aux décors fort épouillés mais aux visages et au corps rempli d’une gravité théâtrale). Le combat ne s’achèvera pas puisqu’au plus fort du conflit, la Gemme du Temps réapparaît et projette tout ce beau monde dans le futur et c’est là que le comics commence vraiment (et comme ça, vous comprenez le choix de mon titre)

« Nom de Zeus ! » aurait pu être le sous-titre de ce tome

Captain et plusieurs Avengers vont alors voyager dans le temps (de plus en plus loin dans le temps puisque si le premier saut s’appelle « Trahison + 48 ans » le dernier s’appelle « Trahison + éternité ») dans une sorte de récit initiatique à l’envers, excellemment mis en scène. L’idée d’avancer dans le temps et de voir à chaque saut les conséquences des choix du passé, ce n’est pas nouveau mais il y a quelque chose d’onirique dans le voyage de Cap’. Les époques s’enchainent et chacune à sa vision du passé, permettant ainsi de ne pas avoir de répétitions.

avengers tome 6 3

Age of Ultron Strikes Back

Chaque époque d’ailleurs est fort typée (sans trop rentrer dans le détail, on aura du Age of Ultron mais aussi un excellent passage avec Kang et Immortus les deux voyageurs du temps par excellence) et esquisse des univers crédibles avec une thématique récurrente sur la présence à travers les âges d’Avengers, protecteurs de l’humanité (ou pas parfois d’ailleurs).

Ces passages nourrissent le chemin de Cap’ et l’amène vers la conclusion du tome avec maestro. On est spectateur de ce qui va nourrir ses décisions et le préparer aux Secret Wars, et c’est avec plaisir que la conclusion s’impose lorsque Cap’ convoque les Avengers pour mettre à bas les Illumanitis. A-t-il raison d’agir ainsi ? Reste-t-il vraiment un espoir de sauver le monde ? Si Hickman semblait dire le contraire dans le tome des New Avengers, ici Captain annonce que même face à l’inéluctable, un homme juste ne doit pas céder. Excellente conclusion portée par un des héros emblématiques de Marvel, j’ai donc particulièrement apprécié, vous vous en doutez.

Une conclusion pour en finir avec le temps

Hickman (mais je l’ai déjà dis dans mes précédentes critiques) maîtrise son équipe et c’est vraiment agréable d’avoir suivi le run. Après avoir créé une équipe galactique et avoir fait voyager ces héros dans l’espace à combattre des races maléfiques, il clôture l’arc Avengers sur une touche temporelle qui ramène ses Avengers dans la continuité et les prépare à la suite (Avengers Times run out) et aux Secret Wars .

Excellent tome donc et je ne peux que vous enjoindre à l’acheter (ainsi que les précédents) !

AVENGERS_6Le meilleur remède contre les maux de tête? Docteur Strange

Ps : Par contre, pourquoi mettre en couverture Docteur Strange affrontant Captain ? Alors oui, c’est lié à l’histoire mais en rien à la suite du récit. Surtout quand le tome nous offre une histoire qui n’a nul besoin de publicité. Cela restera un mystère pour moi.

Pour se procurer le tome:

Avengers – T06

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*