Low : L’ivresse de l’espoir – T01

RésuméLe futur lointain. Accablée par les rayons destructeurs d’un soleil mourant, l’Humanité a été contrainte de se réfugier au cœur de vastes cités sous-marines alors qu’elle continue à envoyer des sondes spatiales en quête d’un nouveau foyer. Après plusieurs centaines d’années, une sonde s’écrase à la surface de la Terre, désormais peuplée d’une race extra-terrestre inconnue des humains. Stel, dernière scientifique déterminée à ne pas laisser l’Humanité s’éteindre au fond des océans, se met en quête de récupérer la précieuse sonde, emmenant dans son sillage Marik, son fils et unique survivant du massacre de leur famille, dix ans auparavant.


 LowTome 1

low coverFiche technique:
Scénario : Rick Remender
Dessin : Greg Tocchini
Pagination : 156 pages
Editeurs: Urban Comics (VF)/ Image Comics (VO)
Date de sortie: 26 Février 2016


Let the sunshine in

On commence le récit en faisant connaissance avec la charmante famille Caine. Nous avons notre héroïne, Stel, la mère; Johl, le père; leur fils Marik et leurs deux filles Dela et celle qui a tellement d’importance que j’en ai oublié son nom. Très vite, il nous est expliqué que les humains ont dû trouver refuge sous l’eau pour se protéger des rayons du soleil et qu’il n’y a désormais plus que trois cités existantes, condamnant à terme notre espèce à la disparition.

low 1

Stel et Johl, le calme avant la tempête

Mais Stel, elle, est persuadée que les choses peuvent et vont s’arranger, contrairement à son mari qui est plus pragmatique et souhaite éduquer leurs enfants à la dure pour qu’ils puissent survivre dans cet environnement hostile. L’optimisme de Stel va être mis à l’épreuve car, lors d’une sortie, son mari se fera tuer et ses deux filles se feront enlever. Et nous revoilà, une dizaine d’années plus tard, Stel reçoit des nouvelles d’une sonde spatiale qui pourrait avoir les coordonnées d’une planète habitable. Elle décide alors de partir à la recherche de cette sonde, prenant la peine de sortir son fils d’une mauvaise situation et le faisant embarquer dans une aventure qui s’avérera riche en émotions et en découvertes. En bien peu de pages, Remender arrive à nous poser les bases de son univers et nous embarque dans un magnifique voyage dans les profondeurs de notre planète Terre.

low 3

Tout n’est pas toujours très rose sous l’océan, ça aurait tendance à être bleu d’ailleurs

Journey to the Center of the Earth

Le préface écrit par Remender lui-même nous explique en grande partie la création de Low. Si Stel est positive et tâche de voir le bon côté des choses, c’est parce que l’auteur avait envie de faire évoluer un personnage à contre-courant de ce qu’il nous offre d’habitude, après une séance avec son thérapeute parlant de son pessimisme naturel. Et effectivement, loin d’être une caricature pour autant, Stel rayonne et a la foi. Elle souffre énormément, elle doit faire face à des situations très difficiles mais tout cela ne fait que renforcer sa détermination. Elle souhaite pouvoir offrir un meilleur avenir à ses enfants d’abord, ensuite à toute l’humanité, même si cela signifie qu’elle doit y perdre ce qui est important pour elle (liberté, amitié, amour, …) Et tout cela contraste d’autant plus avec le reste de l’univers qui est sombre, décadent et qui pense que la fin est proche. La première fois que nous retrouverons Marik, le fils de Stel, après l’incident, on nous le présente comme étant un flic corrompu et drogué, décidé à attendre une mort qu’il pense certaine… Les dirigeants se complaisent dans des orgies de nourriture et de sexe, ne se préoccupant plus du bien de leurs citoyens. Et malgré cela, Stel n’en démord pas et va se battre pour parvenir à ses fins. Son combat est touchant et on aurait envie d’être à ses côtés pour pouvoir l’aider.

low 2

Bienvenue à votre première plongée dans l’univers de Low

Remender nous explique aussi qu’il souhaitait vraiment voir ce projet naître, de la science-fiction mais qu’il voulait intelligente, intéressante et qu’il a longtemps réfléchi à ce qu’il voulait mettre sur le papier. En quelques pages, Remender réussit à nous offrir un monde cohérent que nous avons envie de découvrir, avec ses bons et ses mauvais côtés. Sa collaboration avec Greg Tocchini n’est pas innocente, les deux hommes ont déjà eu l’occasion de travailler ensemble et c’était leur volonté de se retrouver sur une autre série. Et ce fut une grande idée, j’y reviendrai tout de suite.

Le vieil homme et la mer

Le récit de Remender prend aux tripes, et les dessins de Tocchini y aide fortement. Un style qui pourrait ne pas plaire, mais qui fait mouche, selon moi. Les fonds marins sont splendides et ont un côté très oniriques. Les personnages sont détaillés et on ressent la force de leurs émotions à travers les différentes planches les mettant en scène.

low 4

Déterminée? Stel le sera toujours

A quelques rares moments, le tout peut sembler confus et nécessitera une relecture, surtout au début, le temps de s’habituer à l’univers. Mais vraiment, le talent de Tocchini est mis à l’honneur et le dessinateur nous offre des scènes magnifiques, comme la première rencontre de Marik avec le monde marin, le garçon est charmé et nous avec.

Abysse et volupté

Pour peu que vous ne soyez pas allergique au style de Tocchini, je vous recommande chaudement ce premier tome de Low. L’ivresse de l’espoir, retrouve-t-on dans le titre, est très évocateur sur le récit écrit par Remender. J’ai volontairement évité de trop vous raconter comment évolue le récit car la découverte fait partie de l’intérêt du livre, loin d’avoir des retournements de situation invraisemblables pour autant. On suit le cheminement de Stel et sa découverte d’un univers sombre et pessimiste. Sera-t-elle assez forte que pour y apporter une lueur d’espoir? A vous de le découvrir. Moi, j’ai hâte de pouvoir lire la suite et de replonger dans cette ambiance particulière. Et au risque de me répéter, Greg Tocchini est en grande forme et fait plaisir à nos yeux. Notons aussi que Low bénéficie d’un prix démocratique, une raison de plus de céder à la tentation.

Pour se procurer le tome:

Low : L’ivresse de l’espoir – T01

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. The Bunker – T01: Capsule Temporelle – Be Comics
  2. Midnight Nation – Be Comics

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*