All-New X-Men – T06

Résumé: Depuis son retour des prisons spatiales Shi’ar, la jeune Jean Grey est différente, ses pouvoirs ont changé. Mais elle a peu de temps pour explorer ses nouvelles capacités, car les X-Men doivent faire face à la Confrérie des Mauvais Mutants venus du futur


 All-New X-Men Tome 6

allnew xmen 6 cover

Fiche technique:
Scénario : Brian M. Bendis
Dessin : Stuart Immonen, Sara Pichelli
Editeurs: Panini France (Vf) Marvel Comics (Vo)
Pagination: 152 pages
Date de sortie: 04/05/2016


What if – feat le Fauve et le Gardien

On commence le tome et on se demande si on n’a pas raté un épisode, mais très vite nous sommes rassurés. Le Fauve a reçu la visite du Gardien qui lui montre différentes réalités qui n’existeront pas, dû à son choix de faire venir les O5 (les cinq X-Men originaux: le Fauve, Jean Grey, Cyclope, Iceberg, Angel) dans le futur. L’occasion de voir plusieurs artistes s’essayer à dessiner les X-Men dont, par exemple, Bruce Timm et J. Scott Campbell.

allnew xmen 6 1Bruce Timm et les X-Men, ça ferait presque un bon titre de film

Mais revenons à notre histoire, passé l’épisode #25 qui ouvre ce sixième tome des All-New X-Men, on retrouve notre groupe là où nous l’avions laissé. Jean Grey est revenue de son procès dans l’Empire Shi’ar, le jeune Cyclope est resté aux côtés de son père dans l’espace et Angel s’est joint à l’équipe des Uncanny X-Men. Et pas le temps pour notre groupe de se remettre de leur périple spatial, les voilà attaqués par des visages connus, puisque la Confrérie des Mauvais Mutants, venue du futur, est de retour. X-Men, nouveaux et anciens, All-New comme Uncanny, vont alors devoir s’allier pour résister à ces ennemis qu’ils pensaient pourtant avoir vaincu.

allnew xmen 6 2Bad Boys, bad boys, …

De révélations en révélations, nous allons alors comprendre pourquoi et comment la Confrérie des Mauvais Mutants est parvenue à venir une fois encore dans le passé pour affronter les X-Men. Brian M. Bendis se fait plaisir ici, reprenant plusieurs éléments qu’il a mis en place dans les précédents numéros et continue de faire évoluer les personnages, pour notre plus grand plaisir.

Même joueur joue encore

Le scénariste est clairement dans son élément. Pourtant, il pourrait être facile de s’y perdre puisque se mélangent passé, présent et futur. Un tour de force réussi pour Bendis, mais il devient clairement difficile pour un nouveau lecteur de se lancer dans le récit. La question est alors de se demander s’il est nécessaire de rendre un récit accessible à tous au détriment d’un scénario qui pourrait profiter des divers éléments mis en place au cours de l’existence de la série. Et Bendis semble vouloir trancher puisqu’ici nous jouons avec les époques, comme je l’ai expliqué plus haut, mais aussi les groupes.

allnew xmen 6 3

Cyclope nous prouve qu’il est passé à autre chose, c’est beau

Ainsi si nous suivons bien les All-New X-Men, on retrouvera le vieux Cyclope et toute l’équipe des Uncanny X-Men, logique si on a lu les précédents tomes mais nettement moins si on est fraîchement débarqué. D’un point de vue personnel, j’apprécie la démarche de Bendis qui donne de l’importance au fait d’avoir été fidèle à la série. Du reste, ça parle beaucoup, je le précise encore mais si vous allez lu les autres critiques parlant de Bendis vous savez que c’est récurrent chez lui. C’est ce qui vous fait aimer l’auteur ou le détester, mais de voir le vieux Cyclope parler avec la jeune Jean Grey m’a vraiment plu, ou encore la réconciliation entre Emma Frost et Jean Grey. Ce n’est pas le meilleur de ce qu’a pu faire l’auteur, mais ça se laisse lire avec plaisir.

allnew xmen 6 4

Il n’est pas équipé comme papa

De la diversité naît la beauté

Je passe vite sur l’épisode #25 qui est un régal pour les yeux et qui voit plusieurs artistes connus se succéder pour le plus grand plaisir de nos yeux. Ça convient parfaitement au segment en question puisqu’ici nous explorons des futurs possibles, c’est beau mais c’était uniquement pour célébrer le 25e numéro de la série.

allnew xmen 6 5

Bientôt le crossover X-Men et Star Trek… ou pas

Ensuite c’est Stuart Immonen qui reprend les rennes. L’artiste aura suivi les All-New X-Men tout du long et nous offre un travail exemplaire, de toute beauté. Il parvient sans difficulté apparent à dessiner tout ce petit monde, et pourtant la galerie de personnages commence à être plutôt fournie. Pour la dernière partie du tome, c’est Sara Pichelli s’occupe des dessins. Son style ne contraste pas trop avec Stuart Immonen et elle parvient même à rajouter un petit quelque chose qui vient faire la différence, notamment durant la scène entre X-23 et Angel. Tout en silence (et c’est rare avec Bendis), on suit les deux adolescents dans leur folle nuit et on parvient sans mal à suivre le tout, joliment mis en scène.

allnew xmen 6 6

X-23 ou comment être une femme forte

Ce n’est qu’un au revoir Stuart

Ce sixième tome ne révolutionne pas le genre, mais se repose sur des bases fortes. Bendis continue de développer ses personnages et fait avancer l’histoire, je trouve d’ailleurs cette confrontation avec la Confrérie plus intéressante que la première, principalement parce qu’ici ce sont bien les jeunes X-Men qui sont mis à l’honneur et non une équipe venue du futur. Plusieurs moments forts viennent ponctués l’ensemble: la discussion entre Cyclope et Jean Grey, celle entre Emma Frost et Jean Grey (on sent tout l’amour de Bendis pour le personnage), la virée de X-23 et Angel, … De la baston, de l’action, bref on retrouve tout ce qui a fait et continue de faire le succès des X-Men. La clôture de l’arc de la Confrérie est passable, puisqu’on se retrouve avec un fin ouverte et c’est bien dommage. Mais on enchaîne sur un nouvel arc qui va nous emmener vers de nouveaux horizons. A quoi devons-nous nous attendre? Dur de le dire, mais j’espère que ce sera toujours avec ce même plaisir qui m’a parcouru tout au long de la lecture de ce tome.

Pour se procurer le tome:

All New X-Men – T06

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*