Avengers Time Runs Out – T01: La Cabale

Résumé: Les Avengers et le S.H.I.E.L.D., menés par Steve Rogers, affrontent les Illuminati (l’équipe de la série New Avengers) dans un duel fratricide. Alors que la fracture entre les deux groupes semble irrémédiable, c’est la Cabale de Thanos qui lutte pour empêcher l’apocalypse. (Contient les épisodes US New Avengers (2013) 24-25 et Avengers (2013) 35-37, publiés précédemment dans les revues AVENGERS (V4) 22-24)


Avengers Time Runs Out – Tome 1

Fiche technique:
Scénario : Jonathan Hickman
Dessin : Stefano Caselli, Mike Deodato Jr, Kev Walker
Editeurs: Panini Comics (vf) / Marvel (Vo)
Date de sortie:  04/05/2016


Huit mois qui s’écoulent et tout fout le camp !

Après nous avoir narré, avec brio, les aventures des deux visages des Avengers, il est temps pour Hickman de réunir ces deux titres en un et nous présenter non plus des équipes mais un « Univers Avengers » qui va préparer le terrain aux Secret Wars.

Pour ce faire, Hickman va nous projeter huit mois dans le futur afin que la trame ait pu avancer. Le procédé n’est pas novateur mais permet d’étayer l’intrigue et de la lancer sur des nouvelles bases (puisque les différents protagonistes ont eu huit mois pour vivre leurs vies) et Hickman s’en sort plus qu’honorablement.

avengers time runs out 1Une belle famille unie

Pour exemple, le comics commence  par une visite de Solar à son ami Cannonball vivant avec Izzy Cane (Smasher) et leur enfant sur une planète de l’Empire Shi’ar. Cela suppose que Smasher a rejoint la Garde Shi’ar, que Cannonball a accepté de la suivre pour qu’elle puisse avancer dans sa carrière et qu’ils sont suffisamment convaincus de s’aimer pour faire un enfant. L’ellipse est donc bien là qui nous montre que l’univers a bien été en mouvement loin de nos yeux. D’ailleurs je cite ce passage, parce qu’il ne vous spoile pas beaucoup (sauf si secrètement vous êtes amoureux de Smasher) mais Hickman ne s’est pas arrêté que dans les détails et s’est approprié l’univers Marvel pour en faire temporairement un « Univers Avengers ».

avengers time runs out 2Expendables version Avengers

Il y a quelque chose de crossover sans en être un dans cette gamme. On est dans l’espace, on est sur Terre, on y découvre de nouvelles têtes (Captain Britain qui a rejoint les Illuminatis ainsi qu’Amadeus Cho ) d’autres têtes ont changé (Steve Rogers qui a pris un coup de vieux depuis que le serum n’agit plus, Thor qui se trouve amputé d’un bras) le tout en y intégrant les événements des tomes précédents (l’évolution de ce peuple d’humanoïdes zébrés crée à la suite des événements d’Avengers T01) tout cela peut perdre sans doute un peu le lecteur mais donne l’impression de densité et insuffle une réelle force dans le récit.

Namor for president !

Je ne cite pas Namor innocemment. Hickman en plus de nous livrer un récit calibré blockbuster, arrive aussi à nous ménager des scènes plus intimistes mettant en valeur différents protagonistes et apportant un éclairage intéressant sur leurs motivations.

Dans le cas de Namor, c’est sa relation avec la Cabale (ce groupe d’individus qui vont oser faire ce que les Illuminatis ont refusé: détruire des mondes pour sauver le leur) qui est mise en avant.  Lors d’un souper avec Fatalis, Namor va expliquer à son vieil allié les exactions de ses compagnons et le fait qu’il en a perdu le contrôle.  La scène nous permet de mieux comprendre Namor et sa clôture, que je ne vous spoilerai pas, est juste magistrale.

avengers time runs out 3Fatalis, toujours aussi swag

En fait on sent qu’Hickman maitrise son sujet et veut offrir une épopée en guise de fin de son run sur les Avengers. A ce titre d’ailleurs pour moi le pari est réussi que ce soit dans les grandes lignes ou dans les détails avec comme seul bémol, encore que c’est une question de point de vue, le fait que le récit s’en trouve projeté dans tous les sens. Conjugué avec la pléthore de protagonistes et les informations à devoir assimiler, le récit est parfois légèrement décousu. Pour ma part j’ai dû lire le tome deux fois avant de pouvoir vraiment me dire que je l’avais « compris » ainsi que de faire quelques recherches sur certains personnages.

Avengers Rassemblement !

Un très bon tome, sans surprise au vu de la qualité de ses aînés, qui nous emporte dans une histoire prenante. D’ailleurs si je n’ai pas mentionné les dessins c’est parce que la force de la narration les rend secondaires (je n’ai pas dit qu’ils étaient laids, juste qu’ils ne m’ont pas spécialement marqué), preuve de la qualité d’écriture d’Hickman.

avengers time runs out 4Les probabilités pour les nuls – par le Fauve et Hulk

Une très bonne suite donc aux Avengers et aux New Avengers qu’Hickman mène d’une main de maître qui plaira à ceux qui suivent l’aventure depuis le début et qui laissera indifférents (hein Karlaschrey 🙂 ) les autres. En tout cas j’ai hâte de pouvoir lire la suite, si la qualité reste comme aujourd’hui au rendez vous !

Pour se procurer le tome:

Avengers Time Runs Out – T01

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*