Birthright – T02: L’Appel

Résumé: La guerre sur Terrenos a des répercussions sur Terre lorsque Mikey affronte un des plus grands guerriers dans un combat mortel et qu’un autre traverse le portail pour venir chercher le père de son enfant… Pendant ce temps, la famille Rhodes s’affronte dans la douleur, suite au retour chaotique de Mikey. La vérité va-t-elle enfin éclater au grand jour ? Est-ce que Mikey va vaincre le Sans-Esprit ?


 Birthright – Tome 2birthright 2 cover

Fiche technique:
Scénario : Joshua Williamson
Dessin : Andrei Bressan
Coloriste : Adriano Lucas
Editeurs: Delcourt
Date de sortie: 06/04/2016


Il y a quelque chose de pourri au royaume de Terrenos

Birthright (Critique du tome 1 ici) c’est l’histoire de la famille Rhodes qui perd son deuxième enfant, Mikey, qui disparait dans les bois sans laisser de traces. Il revient quinze ans plus tard, racontant qu’il a séjourné sur Terrenos, un monde parallèle, et qu’il a une quête : Vaincre les 5 mages échappés de son monde. Ce premier tome s’était joué des codes en nous faisant croire à un récit classique ; Mikey l’enfant devenu héros venu dans notre monde pour vaincre un mal ancien et que l’on découvre en fin de récit être devenu un agent de ce même mal. Il s’offrait d’ailleurs en dernière page l’arrivée de Rya, son amie d’enfance, enceinte jusqu’aux yeux venu demander des comptes à Mikey.

birthright 2 3

Une forêt typique de Terrenos: des orcs, des êtres volants… un peu comme chez nous

Excellent récit avec ses rebondissements, son rythme soutenu, Terrenos en toile de fond et la Terre en première ligne pour mélanger les styles. J’avais fermé le tome, content de mon achat, et je m’étais demandé si l’auteur arriverait à continuer sur sa lancée dans le tome suivant.

 Mikey l’homme qui aurait dû jouer au Poker

En guise d’introduction, Le tome s’ouvre sur un cauchemar de Mikey, peuplé de visages de son passé rappelant le crime de Mikey et d’une scène (assez horrible visuellement) mettant en scène le Roi Lore. Comme depuis le précédent tome, difficile de dire si Mikey éprouve de la culpabilité.

Cette ambivalence, point important de l’intrigue car elle brouille nos repères, est d’ailleurs une des qualités du récit. Elle évite de faire Mikey « un méchant qui est juste très méchant ».

birthright 2 2Le début d’une bromance, c’est beau

Autre point important et mené d’une main de maître, c’est le mélange des genres. Terrenos s’invite dans notre monde, Rya et ses ailes en premier, et conjuguer deux univers sans amenuiser l’un ou l’autre n’est pas évident. Le style sword and sorcery trop prononcé et notre Terre perdrait en cohérence, un style trop amoindri et c’est Terrenos qui en serait amoindrie. Williamson arrive à doser les intrusions, pas de débauche de pouvoirs et lorsqu’il est temps de s’affronter, il s’arrange pour que ces  combats aient lieu loin de toutes civilisations, réduisant l’impact de ceux-ci sur notre Terre.

Et enfin autre point non négligeable c’est la qualité d’écriture des personnages de Williamson. Brennan le grand frère (enfin plus jeune maintenant que Mikey) qui se pose les mêmes questions que ses lecteurs quant à Mikey, Wendy la mère qui tente de reconstituer le voyage de son fils et qui va rencontrer Rya ou même l’agent du NSA Killey qui se retrouve à affronter une menace qu’il ne comprend pas (encore que je ne suis pas certain de son « vrai » rôle dans cette affaire) sont autant de personnages qui se tiennent et évoluent de manière cohérente. Cela renforçant la cohérence de notre Terre.

birthright 2 1Riri, Fifi et Loulou

Si Gandalf était Gardien de but dans notre monde, Le Balor ce serait Zlatan ?

Niveau dessin, Bressan continue de donner à Terrenos une identité propre. Que ce soit les créatures ou les manifestations du Roi Lore (dans la scène décrite plus haut), le dessin continue de leur donner une consistance et une patte propre à ce monde. Même chose du côté des combats toujours aussi organiques, exprimant la pleine fureur de Mikey et de ses opposants. C’est important (pour moi) lorsqu’il s’agit de faire se croiser le fer dans la veine Heroic Fantasy. D’ailleurs détail intéressant (toujours à mon sens), Bressan arrive à donner à ses personnages des statures normales (loin des canevas super-héroiques) ce qui permet de vraiment trancher lorsqu’on voit un grizzli se dresser ou simplement notre Mikey, renforçant le côté Élu d’un monde heroic fantasy.

birthright 2 4La migration revue et corrigée par Birthright

La colorisation aide vraiment aussi au récit. Lucas jouant des couleurs pour accentuer certains moments. La couverture et ses teintes bleues en est un excellent exemple, cette teinte étant liée aux esprits de Terrenos. Elle permet d’identifier visuellement les moments où la magie prend de l’ampleur dans notre monde.

Le problème quand t’as tué le dernier des dragons, c’est qu’il te reste plus que le chômage

Birthright tome 2 confirme donc le plaisir que j’ai eu à lire le premier. Delcourt nous permet de savourer une excellente tranche de Fantasy au récit solide qui s’offre même un dernier twist de fin (comme pour le tome 1) pour nous harponner un peu plus. Définitivement difficile de cerner Mikey ou de savoir si Brennan ne serait pas le vrai héros de ce récit, mais dans tous les cas je vous donne rendez-vous pour le tome 3 !

Pour se procurer le tome:

Birthright – T02: L’Appel

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*