Quantum & Woody – T01: Les pires super-héros du monde

Il était une fois Eric et Woody. Ils étaient inséparables. Frères d’adoption. Meilleurs amis. Des esprits brillants. Des années plus tard, ils ne peuvent plus se supporter, ils se chamaillent pour un rien et sont de vrais ratés. Lorsque la mort de leur père les mène à être victimes d’un accident scientifique qui va les changer à jamais, Eric et Woody se trouvent un nouveau but et un parfait prétexte pour enfiler des costumes et combattre le crime. Enfin, ils font ce qu’ils peuvent… (Ah, oui, il y a une chèvre aussi).


 Quantum and Woody – Tome 1

quantum and woody 1 coverFiche technique :
Scénario : James Asmus
Dessin : Tom Fowler
Couleurs: Jordie Bellaire
Editeurs : Bliss Comics (VF) / Valiant (VO)
Pagination : 128 pages
Date de sortie : 27/05/2016


La vie de palace de Quantum et Woody

Eric et Woody sont frères d’adoption. Tout devrait pourtant les séparer tant ils sont différents. Eric est sérieux, sans doute un peu trop alors que Woody a décidé de tout prendre à la rigolade. Mais c’est aussi ça la famille, on ne la choisit pas et on est coincé avec, pour le meilleur ou pour le pire. Les deux enfants ont grandi et sont devenus des adultes, Eric est devenu policier tandis que Woody vit de fraudes, arnaques et autres délits.

quantum and woody 1 1

Séquence émotion

Mais la mort de leur père, Derek, dans un mystérieux accident va les réunir à nouveau. Partis enquêter sur les raisons exactes de la mort de leur père, ils vont se retrouver victime d’une expérience qui va leur donner des super-pouvoirs. Seulement sont-ils prêts à utiliser les dons qu’ils viennent de recevoir? Si le début de l’histoire peut ressembler à une tragédie, ce n’est définitivement pas le ton du comics. Quantum, nom d’emprunt de Eric, et Woody, qui lui trouve ça plus cool de garder son prénom, nous le prouvent régulièrement tout au long du récit. Et pour des super-héros de leur envergure, il leur fallait des super-vilains à leur mesure. Chose faite avec l’ERA (Edison’s Radical Acquisition), une organisation secrète qui cherche à mettre la main sur différentes technologies dans le but de se faire du profit, avec à sa tête la Vieille Bique (si si). James Asmus, en plus d’être scénariste, est aussi comédien et ça se sent, le ton de ce récit est définitivement fun et ça marche.

quantum and woody 1 3

Séquence érotisme

Une histoire de famille

Même si on ne s’écarte pas des classiques du genre, l’origine du pouvoir de Quantum et Woody et l’histoire qui l’accompagne sont bien amenées. Alors certes ils sont victimes d’une expérience scientifique qui tourne mal et leur donne des pouvoirs, mais Asmus prend le temps de mettre le tout en scène. On retrouve Eric et Woody dans leur vie de tous les jours, on sait que leur père est un scientifique et quand ils arrivent dans le laboratoire de ce dernier pour enquêter sur sa mort, on sent déjà l’accident arrivé. Mais l’enchaînement se fait de manière logique et permet de continuer sur la suite de l’histoire. Leurs pouvoirs en main, on découvre alors ceux qui vont être leurs antagonistes et on les voit aussi apprendre à gérer leur nouvelle vie.

quantum and woody 1 4

Séquence euh… on dirait un épisode de Game of Thrones

Le point fort de ce tome, c’est définitivement la relation de Eric et Woody, que tout oppose. D’un côté on a Woody qui se retrouve dans les pires situations, souvent par sa propre faute, qui vit sa vie sans se soucier d’un lendemain éventuel et qui a toujours les idées les plus délurées. Eric, de son côté, est beaucoup plus sérieux, limite psychorigide, et suit son frère bien malgré lui dans leurs aventures. Cette opposition entre les deux personnages principaux est une excellente idée, leurs échanges devenant savoureux. On notera par exemple la discussion dans laquelle Woody explique à Eric qu’on peut entendre qu’il est noir juste à sa voix, ce qui entraîne une incompréhension de la part de Eric (et celle du lecteur) qui se demande ce que veut dire avoir une voix de noir. Ah et je reviens sur le principe qu’ils soient frères d’adoption, c’était bien vu de faire de Woody le fils adopté, alors qu’il est blanc.

quantum and woody 1 2

Release the kraken goat!

Klang!

Pour mettre tout ça en forme, c’est Tom Fowler qui s’y colle. Pas forcément évident d’arriver à retranscrire le comique voulu par les situations rencontrées, mais il y arrive sans mal. Difficile de ne pas sourire quand on voit les deux héros à l’action et, je le souligne malgré son peu de présence, il arrive parfaitement à rendre le vide interstellaire du regard de Vincent Van Goat (la chèvre de la couverture). Notons aussi qu’il joue sur la mise en scène de sorte que les gags soient souvent relayés en fin de page, nous offrant l’occasion de finir la lecture en étant de bonne humeur. Jordie Bellaire met le tout en couleurs, c’est très vif, c’est chatoyant et ça colle parfaitement à cet univers qui nous est présenté et qui est définitivement là pour nous permettre de décompresser.

quantum and woody 1 5

Les pires super-vilains du monde

Deux hommes et une chèvre

Le catalogue de Bliss Comics continue de s’étoffer et on en redemande. Quantum et Woody, j’en étais tombé amoureux en regardant une preview où on pouvait voir Vincent Van Goat à l’action. Un comics mettant une chèvre dans les personnages principaux, comment ne pas aimer? Mais à cela, vous pouvez rajouter un duo de choc avec le cœur sur la main mais, souvent, les pires idées en tête. Quand vous avez Woody qui explique qu’il refuse de porter un costume moulant parce que ça fait trop gay et se retrouve du coup en costard. Puis il vient à s’étonner que tout le monde le reconnait… Tout le monde n’est pas un maître du déguisement comme Clark Kent/Superman. Vraiment un coup de cœur que ce premier tome, j’ai hâte de lire la suite. Certes ça ne soulève pas de nombreuses questions, mais Asmus n’a qu’un objectif: nous distraire. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il le fait de manière brillante. Klang!

Pour se procurer le tome:

Quantum & Woody – T01: Les pires super-héros du monde

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*