Wolverine et les X-Men – T03: La Rentrée des classes

Broo est dans le coma. Quentin Quire est plus agaçant que jamais et de nouveaux élèves rejoignent l’Ecole Jean Grey. Dans ce contexte mouvementé Wolverine et Kitty Pryde engagent Tornade pour leur prêter main forte. Ce renfort tombe à pic puisque le nouveau Club des Damnés à l’intention de détruire l’établissement. (Contient les épisodes US Wolverine & the X-Men (2011) 19-29, publiés précédemment dans les revues WOLVERINE (V4) 1-6)


Wolverine and the X-Men Tome 3

wolverine & the xmen cover

Fiche technique:
Scénario : Jason Aaron
Dessin : Ramon Perez et Nick Bradshaw
Editeurs: Panini comics (vf) / Marvel (vo)
Pagination : 248
Date de sortie:  24 Août 2016


« Cyclope was Right »

En parallèle des aventures des « All-New X-men » devant faire face à leurs « moi » du futur, des « Uncanny X-men » qui mènent une révolution mutante, des « X-Men » dans une équipe 100% femme, il y a l’école Jean Grey et ses élèves hors du commun. Ce n’est pas n’importe quelle école, c’est là que la plupart des mutants des équipes mentionnées plus haut ont fait leurs classes (ou tenter de la détruire quand on s’appelle Magnéto) : l’essence même de ce qu’étaient les premières histoires des X-Men, le dernier bastion pour les jeunes mutants cherchant un refuge dans un monde qui ne les accepte pas. Alors oui je fais une présentation en lettres longues mais on ne plaisante pas avec une institution aussi respectable !

wolverine & the xmen 1

Mais pourquoi est-elle si méchante? Parce queeeeee

Après, pour l’anecdote, j’ai failli passer à cause de cette série parce que c’était titré « Wolverine et les X-Men » et que je n’étais pas tenté par suivre une équipe supplémentaire de mutants. Heureusement la quatrième de couverture avec un Wolvie (oui je l’appelle Wolvie quand je l’aime bien le Wolverine ) en costume tentant de donner cours m’avait intrigué. C’était le tome 1 et nous en sommes aujourd’hui au tome 3 que j’attendais  avec impatience (ce qui sous-entend donc que j’ai bien aimé le 1 et le 2) et, autant le dire, je ne suis pas déçu !

Mais d’abord resituons un peu l’intrigue. Nous avons donc ici l’Ecole Jean Grey (feu Ecole Charles Xavier) qui se crée en plein schisme mutant. D’un côté Cyclope, convaincu que nous sommes dans un monde en guerre et qu’il faut donc former des soldats et non des étudiants. Et de l’autre Wolverine dont l’objectif est de se montrer fidèle à l’héritage du chauve le plus charismatique (Après Jean Luc Picard mais c’est Star Trek, et il est joué par le même acteur) et d’offrir aux jeunes mutants un toit. Nous suivons donc les pas de Wolvie, aidé par d’autres vétérans (Kitty Pryde, le Fauve mais aussi Husk et le Crapaud par exemple), qui doit affronter différents dangers en plus de devoir faire face au quotidien scolaire. Une école de mutants, des extraterrestres (oui oui, vous l’avez lu), une administration américaine méfiante et un nouveau concurrent sur le marché de l’enseignement mutant, voilà le cocktail de ces aventures. Le concurrent en question étant en plus le « Club des Damnés », un vieil ennemi des X-Men, qui nous a provoqué entre autre le Phénix Noir. Actuellement le Roi Noir (le chef du groupe) n’est autre que le jeune Kade Kilgore (12 ans, sociopathe et riche à million), du bonheur qu’on vous dit.

wolverine & the xmen 2

« Je te dis qu’il en a une grande cooooomme ça! » … Ah les discussions entre profs 

Enfin niveau continuité, ça se passe en même temps que les séries Marvel Now mentionnées plus haut, et le tome 3, plus précisément, se passe après Avengers vs X-men. Voilà, c’était un résumé (mais trop rapide) de ce que vous avez manqué (et j’ai évité de spoiler les diverses intrigues – mais sachez que Kid Gladiator approuve!).

« Des sorties scolaires mortellement dangereuses »

Vous l’avez compris, les histoires sont nombreuses et il est difficile de pouvoir dégager un thème principal. Ce tome nous permet de voyager entre une soupe populaire dans  la galaxie, une sortie scolaire en Terre Sauvage et un cirque itinérant où diables et monstres de foire s’y sont donné rendez-vous, en passant sur un voyage dans un futur hypothétique de ce que pourrait être l’Ecole Jean Grey. Tout ce joyeux bordel se lit d’une traite, le sourire aux lèvres.

wolverine & the xmen 3

Trouver un enseignant n’est pas de tout repos – feat Deadpool

Aaron arrive à insuffler un grain de folie et de démesure à ses aventures qui, même si ne cherchant pas à faire avancer l’histoire du monde, nous donne envie d’être étudiant à l’Ecole Jean Grey. De plus les adversaires qu’il aligne sont à l’image de son école. Ils ont quelque chose de fou et de décalé tout en maintenant un ton sérieux et une atmosphère par moment sombre. (Mudbug, tu es le mutant le plus laid que je connaisse… Je n’ose imager comment Aaron a pu avoir une pareille idée et tu contredis ma phrase sur le côté sombre… Mudbug…). Cela donne au récit un côté euphorique avec son plein d’intrigues et de personnages dans tous les sens, sans pour autant en délaisser l’un ou l’autre. Sincèrement faire une telle chorale de personnages sans trop en négliger, je dis chapeau. (Et puis Kid Oméga c’est que du bonheur de rebelle en herbe).

wolverine & the xmen 4

Séance de drague entre télépathes

Niveau dessin, Ramon Perez et Nick Bradshaw s’en sortent correctement. Les personnages sont bien typés et le tout rend bien. Un petit bémol (à mon goût), c’est lorsque David Lopez est au dessin (le numéro #24 pour être précis). Je trouve le rendu fort « Photoshop », un peu trop lisse à mon goût (alors après, c’est peut-être l’encrage qui n’aide pas mais je ne suis pas fan).

« Vilain Broo, rappelle-toi que tu es végétarien »

J’aime beaucoup le run sur l’école Jean Grey. Il y a quelque chose de délicieusement jouissif à parcourir les pages, de ne jamais savoir de quoi parlera le prochain chapitre tout en étant assuré qu’aucun arc ne sera oublié. A ce titre je conseille vivement la lecture, et pour une fois malgré le côté Wikipédia nécessaire pour arriver à reconnaître tous les mutants, je dirais que même un néophyte peut apprécier l’histoire – car Aaron arrive à typer suffisamment chaque personnage pour ne pas avoir besoin d’une connaissance exhaustive de l’univers pour les apprécier (voir après, on a envie de se renseigner pour en apprendre plus l’un ou l’autre).

wolverine & the xmen 5

Un excellent tome à déguster donc, qui plus est raccord avec la rentrée, Panini a fait les choses correctement. Ce serait dommage donc de passer à côté !

Pour se procurer le tome:

Wolverine et les X-Men – T03: La Rentrée des classes

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*