Miss Marvel – T04 : All-New Marvel Now

Résumé: Miss Marvel est une Avenger ! Le rêve de Kamala s’est réalisé, mais, désormais l’adolescente doit jongler avec sa vie privée, le lycée et deux fois plus d’aventures super-héroïques. Combien de temps supportera-t-elle ce rythme ? (Contient les épisodes US Ms Marvel (2016) 1-6, inédits)


Miss Marvel – Tome 4: All-New Marvel Now

miss-marvel-4-cover

Fiche technique:
Scénario : Gwendolyn Willow Wilson
Dessin : Adrian Adolpha, Takeshi Miyazawa et Nico Leon
Editeurs: Panini Comics (Vf) / Marvel (Vo)
Pagination : 112 pages
Date de sortie: 14/09/2016


« Tu es l’héroine que New Jersey mérite »

Si j’avais une appréhension (et encore, ça fait mère poule z’allez voir pourquoi) c’était que ma petite Kamala était devenu trop grande. Je l’avais quitté à ses débuts, dans sa tenue tout éclair et voilà qu’elle a dû affronter les Secret Wars et qu’elle est maintenant une Avenger. J’étais donc sur le perron de la porte à l’attendre, me reconnaitrait-elle alors qu’elle fréquente les plus grands? Mangeait-elle toujours autant de wraps, burritos et autres junkfood ou s’était-elle enfin décidée à manger sainement comme je le lui suggérais ? Serait-elle toujours aussi adorable où était-elle devenue trop cool pour le New Jersey ? Autant de question qui me brûlait alors que j’ouvrais, enfin, mon tome 4 de Miss Marvel dans une pose déterminée regardant vers l’avenir !
miss-marvel-4-2

Une équipe qui transpire la classe, on les aime tous à la rédaction

« J’ai de la pâte à cookies dans le frigo »

Nous sommes donc 8 mois après les événements des Secret Wars (un Omnibus retraçant les événements de Secret Wars sort le mois prochain) et Miss Marvel est une Avenger maintenant. Vous pouvez d’ailleurs suivre les aventures de son équipe dans « All-New All-Different Avengers » scénarisé par Marc Waid puisqu’ici nous n’allons suivre que les aventures de Kamala.

Kamala, qui d’ailleurs a bien du mal à gérer toute ses activités, découvrant que Bruno s’est trouvée une petite amie et qu’elle est sur toute les affiches de Hope Yard une agence immobilière voulant rénover le New Jersey. Autant le dire tout de suite, elle est perdue et ce sera d’ailleurs le fil rouge du tome.

miss-marvel-4-1

Gérer ses études, sa vie de super-héros, ses parties de Ancient Scrolls Online… ça devient dur

Dans cette partie, sobrement appelée « Super célèbre », c’est avant tout le combat de Kamala pour retrouver son image et les conséquences de la surmédiatisation qui sont à l’honneur. Une histoire sympathique, un adversaire original (si quelqu’un a su deviner qui s’était avant qu’il ne se dévoile, sincèrement félicitation) et toujours cet univers attachant qui apparaît par nuances (les golems de Loki faisant la circulation, c’est juste magique). Une bonne réintroduction à l’univers de Kamala post Secret Wars. On y retrouve le cocktail qui fait le charme de la série : De l’aventure, de l’humour et ce grain de folie qui fait Miss Marvel.

La seconde histoire creuse encore plus loin les problèmes de tous les jours de Kamala dans « Une armée à moi toute seule ». L’histoire part du souci qu’elle a à mener ses différentes vies sur tous les fronts et les solutions qu’elle trouve, farfelues bien sûr sinon on n’aurait pas d’histoire. Autant la première partie du tome remettait l’univers en place, autant cette partie est une bulle de savon colorée fort sympathique. Pas de gros adversaires (mais son lot de sbire),  encore plus de vie de tous les jours de Kamala (son frère se marie et sa fiancée aime Dune, le livre pas le film) et des guest stars savoureuses aux apparitions rares (Un Loki invoqué dans une classe d’école, une Captain Marvel tout en panache et un Iron man au taquet) font de cette seconde histoire un très bon moment à lire.

miss-marvel-4-3

Devenir célèbre n’est pas toujours évident à gérer

Je l’ai préférée personnellement à la première (après j’ai bien aimé la première hein), d’une part parce que via le mariage de son frère, on retrouve cette tendresse de Wilson pour ses personnages et son affection quand il s’agit de les mettre en scène dans leurs travers et leur humanité mais aussi parce que Kamala enchaîne les boulettes dans une série de mauvais choix, lui donnant un côté « Spiderpoisse » que j’affectionne tellement.

« Fastooooche fastoooche »

Du côté des dessins, j’adore toujours autant Adolpha et Miyazawa. Tous deux apportent leurs pattes graphiques au tome et rendent à leur façon (fort cartoony pour Adolpha et plus manga pour Miyazawa) grâce à l’univers de Wilson. Quant à Leon, c’est à peine si j’ai remarqué sa patte ; ce qui n’est pas un point négatif.  Son style est raccord avec celui de Miyazawa et s’adapte donc très bien à l’univers de Miss Marvel.

miss-marvel-4-4

Ambiance festive chez les Khan

« Il était une fois un Dimanche après midi »

Un excellent tome de remise en jambe, dans la lignée de ce que Wilson nous a habitué à écrire. C’est drôle, c’est frais et c’est délicieusement foldingue. A ce titre, je suis content que Marvel ait laissé Kamala dans les mains de son auteur fétiche. C’est l’assurance que les histoires suivantes vont être de bonnes qualités et que Wilson va pouvoir recommencer à développer des intrigues propres à Kamala.

En résumé, allez donc le lire !  Il n’est pas le meilleur de Miss Marvel mais il se défend et puis il fallait bien recommencer quelque chose après Secret Wars, ce qui n’était pas évident !

miss-marvel-4-5

Quand le clone de Miss Marvel a des vapeurs, elle prend feu… littéralement 

Pour se procurer le tome:

Miss Marvel – T04 : All-New Marvel Now

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*