Amazing Spider-Man – T02: Prélude au Spiderverse

Résumé: Des chasseurs s’en prennent à Spider-Man… Ou plutôt, à tous les spider-men de toutes les dimensions ! Alors que le Peter Parker de l’univers Marvel ne se doute de rien, Spider-Uk et le Superior Spiderman tentent de s’opposer à ces nouveau adversaires ! (Contient les épisodes 7 et 8 Amazing Spider-Man, 32 et 33 Superior Spider-Man et un extrait du Free Comics book day 2014)


Amazing Spiderman – Tome 2

amazing-spiderman-2-coverFiche technique:
Scénario : Dan Slott + Christos Cage
Dessin : Giuseppe Camuncoli
Editeurs: Panini Comics (Vf) / Marvel Comics (Vo)
Date de sortie:  10/10/2016


« De grands pouvoirs amènent de grandes responsabilités et de multiples cousins »

Le Spiderverse (je ne vous mets pas de lien, sinon je vais vous spoiler bande de petits chenapans) c’est l’annonce qui fait vibrer les amateurs de toile. C’est la promesse d’une orgie de spider-men et de punchlines cinglantes, le rêve d’un harem de petits comiques à la portée de tout le monde ! En attendant de pouvoir y goûter, le Amazing Spider-Man nous propose de profiter de son prologue à travers ses mots !

Est-ce que la marchandise correspond à l’étiquette ? Est-ce qu’on a déjà un début de polyamour à base de toiles coquines ? Tout de suite en collants et sur votre écran ! (promis j’arrête là les blagues sur les harems)

amazing-spiderman-2-1The Amazing Duo

 « Quand Fastoooche rencontre le Roi des blagues »

La première partie du comics commence sur une Cindy Moon (Silk) et un Peter Parker incapable de contenir leurs hormones et une Ana Maria un brin fatiguée de devoir les asperger d’eau froide pour avoir la paix (d’où mes références légitimes au harem  !). C’est idiot mais ça m’a bien fait sourire et je voulais donc le faire partager.

Mais ce n’est pas ça le corps du récit ! Le plat principal n’est autre qu’un team-up d’enfer ; la rencontre de Kamala Khan et de Peter.  Rien que pour ça, j’étais heureux de mon achat. En soit l’histoire est un prétexte à les voir affronter des ennemis communs mais la sauce prend rapidement. Ce sont deux personnages généreux en humour, deux personnages qui tentent de faire le bien pour faire le bien sans arrière-pensée. Du coups c’est drôle, c’est frais et ça aurait eu sa place dans un tome 5 de Miss Marvel autant qu’ici.

amazing-spiderman-2-3C’est le meilleur jour pour nous aussi!

L’autre partie introduit le Spiderverse avec une apparition des antagonistes et des versions alternatives de Spider-Man (une version comédienne au théâtre du Globe époque Shakespeare). C’est sympathique, on ne dévoile presque rien sur ses ennemis et ça fait mise en bouche agréable.

En gros une première partie qui vaut principalement pour une Miss Marvel en grande forme et un Peter en verve. Que demander de plus ?

« Je suis le Spider-Man Superior, je suis Otto Octavius, je suis le messie »

Si j’étais moins enjoué de retrouver le Superior Spider-Man (pour moi, tout avait été dit en 5 tomes voir même parfois trop en longueur), l’histoire ici se tient bien. On retrouve donc Otto Octavius qui après un bref passage en 2099, se retrouve dans une dimension parallèle aux pieds du cadavre d’un Spidey portant le chiffre 5. Dan Slott décide donc de mêler le Superior au Spiderverse et le plonge directement dedans.  On est ici dans le vrai « prologue » au Spiderverse loin du regard de Peter Parker où les différentes têtes de toile tentent de survivre à une chasse interdimensionnelle sans pitié.

amazing-spiderman-2-5Skottie Young nous offre une couverture alternative des plus sympathiques

L’histoire est sympathique sans ébouriffer mais vaut surtout pour sa galerie de spidermen mis en scène.  Aucun n’a été inventé par Slott pour le récit, tous viennent de récits déjà préexistants et c’est un vrai bonheur de tenter les resituer tous  (bon évidemment faut être fan de la tête de toile hein, sinon ça fait un peu après-midi chez grand maman avec ses diapositives de la Bourboule dans les années 50). Mention spécial à Pavitr Prabhakar, le Spider Indian ! (allez cliquer sur sa page, sincèrement c’est du bonheur)

« Fuyez pauvres petites araignées, fuyez tant que vous en avez le temps »

On finit par les histoires tirées du Free Comics Book Day. Là, on est dans le teaser pur et dur du Spiderverse qu’on offre aux innocents pour qu’ils achètent la dose complète chez leur libraire. On a droit à des histoires centrées sur différents Spidey qui tentent de survivre. Slott arrive à leur donner un souffle épique en dévoilant au fur et à mesure un peu plus sur les mystérieux assassins tout en rendant hommages aux différentes itérations de Spider-Man.

amazing-spiderman-2-4The Expendables Spider-Men

«Spider Singe, Spider Monkey, à quand Spider Spider ? » (Ok je sors)

Pour les histoires du free comics book day, j’étais content de retrouver Humberto Ramos (qui a déjà travaillé sur le tome 1) et que j’aime beaucoup mais le dessinateur principal Giuseppe Camuncoli nous livre un travail agréable et fluide.

« Une histoire éternelle, un cycle de la viiiiie, une histoire d’araiiiignnééeee »

En conclusion, un vrai prélude au Spiderverse et un pari réussi à nous allécher et en bonus un team-up de choix ! Seul bémol (et je mets le bémol pour être le plus transparent) c’est qu’aucun arc n’est vraiment entamé, on sent qu’on prépare le Spiderverse sans trop pouvoir entrer dans le sujet. Pour ma part ça ne m’a pas dérangé mais pour les dilettantes de la tête de toile ou ceux à qui le Spiderverse ne dit rien, je suis moins sûr que vous allez autant apprécier.

Pour se procurer le tome:

Amazing Spiderman – Tome 2

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*