Mighty Thor – T01

Mighty Thor

Résumé: Le fils d’Odin n’est plus Thor : devenu indigne il en peut plus soulever Mjolnir. Lorsqu’une femme récupère le marteau sur la Lune, elle devient ainsi la nouvelle déesse du Tonnerre. Cependant son identité demeure un mystère : qui est Thor ? (Contient les épisodes US Thor 1-5, publiés précédemment dans les revues AVENGERS NOW 1-4)


Mighty Thor – Tome 1

Fiche technique:
Scénario : Jason Aaron
Dessin :
  Russel  Dauterman
Editeurs: Marvel Comics (Vo) / Panini Comics (Vf)
Pagination : 136 pages
Date de sortie:
  03/05/2017


Mais  qui est le Hulk Rouge Mighty Thor?

Après avoir affronté Nick Fury lors d’Original Sin, Thor n’est désormais plus en mesure d’utiliser Mjolnir, le marteau qui lui confère une grosse partie de ses pouvoirs. Mais il n’est pas le seul, puisque Odin lui-même n’y parvient plus… ce qui risque de poser un soucis à la Terre puisqu’elle se voit envahie par des géants de glace. Les Asgardiens décident de se retirer, laissant les héros de la Terre gérer cette invasion.

Thor le pathétique, en vente dans toutes les bonnes librairies

Seul Thor serait en mesure de tous nous sauver, sauf qu’il repart avec le reste des Asgardiens, laissant Mjolnir sur la Lune. Mais voilà qu’une femme apparait (sur la Lune, normal quoi) et parvient à soulever le marteau divin, lui conférant les pouvoirs et le titre de Thor. Voici venue la Mighty Thor, qui va redescendre sur Terre, apprendre à gérer ses nouveaux pouvoirs et tenter de contrer l’invasion des vraiment pas très gentils géants. De son côté, Thor Odinson (la version masculine et sans pouvoir) ne va pas voir d’un bon œil que quelqu’un usurpe son identité. Préparez-vous à voir un combat Thor contre Thor, Thor(s) contre les méchants et ça marche vraiment pas mal. Mais il y a plus que ça dans le récit.

Concours de lancer de marteau sur la Lune… pas banal

A Song of Thunder and Hammer

Soulignons d’abord l’audace de Jason Aaron qui nous offre ici une version féminine de Thor, sans pour autant en faire une version putassière. Ici, la désormais déesse du tonnerre porte une armure qui la couvre presque entièrement, un casque qui vient couvrir son visage et elle se bastonne comme le faisait son homologue masculin. Si il est fréquent de nous offrir une version « femme » de certains de nos super-héros favoris, c’est pour le meilleur et pour le pire. On se retrouve parfois avec des versions hyper-sexualisées qui desservent le propos de base, ou parfois simplement l’histoire est tellement un copier-coller de ce qui se faisait avant que ça en devient proprement inintéressant. Ici, Mighty Thor est imposante et est, à mon sens, un exemple à suivre. Autre point positif, Aaron en profite pour parler d’Asgard et de sa politique, certes comme intrigue secondaire. Freya a dirigé pendant un trop long moment aux yeux de son mari Odin qui a décidé de reprendre le contrôle, en s’imposant de force. Malheureusement ce n’est pas le sujet principal de ce comics et ce n’est pas suffisamment développé pour retenir pleinement notre attention, mais ce côté politique asgardien est le bienvenu et vient ajouter une couche supplémentaire à la cause des femmes. Freya était une dirigeante qui cherchait le bien de son peuple et Odin, accompagné par sa vision très patriarcale, vient prendre des décisions qu’il estime comme étant les bonnes, quitte à faire souffrir une partie de la population. A voir comment tout cela sera utilisé par la suite.

Plan efficace, qui marque (je trouve)

Au niveau de la construction du récit, j’ai retrouvé un petit gout de Hulk Rouge (si si).  Tout le long de ce premier tome de Mighty Thor, on essaye de savoir qui elle est et Thor Odinson vient jouer le rôle d’enquêteur pour nous, cherchant lui aussi à savoir qui est l’usurpatrice. On se fait des idées, on reçoit quelques indices ça et là pour nous éclairer, et au final nous ne savons toujours pas qui elle est. Bien entendu le mystère a été révélé et les lecteurs VO savent déjà qui se cachent sous le casque, mais le mystère ici demeure. La comparaison avec Hulk Rouge me semble donc correct puisque c’était la même chose pour l’identité du gros méchant rougeoyant. Ceci dit, il faudra que Aaron fasse attention pour ne pas trainer ça trop en longueur car il faut bien avouer que cela ralentit le récit et au final on risque un peu de faire du surplace si on se contente de se demander qui elle est. J’espère qu’il va lui trouver des enjeux qui lui seront propres, développant la mythologie de cette Mighty Thor.

Devenir Thor, ça permet de respirer dans l’espace… euh quoi?

There’s Something about Asgard

Autre bon point, Russel Dauterman qui est parfait pour illustrer les aventures de la déesse du tonnerre. Déjà il nous dépeint une Asgard magnifique, la rendant majestueuse. Mais ce n’est pas tout, parce qu’il apporte un soin particulier aux personnages et parvient à bien retranscrire les émotions qui les parcourent. Les scènes de combats sont épiques, l’ensemble de l’ouvrage est épique, bref un régal pour les yeux. Notons aussi la colorisation de Matthew Wilson qui vient sublimer le tout. Un sans faute de ce côté-là.

Ne jamais faire dans la demi-mesure!

Legally Blonde Thor

Pour autant que Aaron ne finisse pas par tourner en rond, ce Mighty Thor s’annonce comme LA série à suivre du moment chez Marvel (oui, en VF bien entendu). Une très bonne surprise grâce à une écriture intelligente, une héroïne qui est exemple à suivre pour les autres, un dessinateur en grande forme, bref du bon et du lourd. A dire vrai, je ne trouve pas grand chose à redire sur ce premier tome, juste des questionnements sur la suite, c’est quand-même bon signe, non? Donc si vous hésitez à vous le procurer, je vous conseille de franchir le cap sans trop hésiter. Et en plus, voir Thor Odinson galérer en devient une sorte de plaisir coupable (et donne envie de voir ce qui a été fait sur le run de Unworthy Thor qui le met en avant).

Un combat qui prend place au plus mauvais moment, c’est aussi ça être Thor

La note On a kiffé On espérait mieux
8/10
  • Une Mighty Thor qui porte vraiment bien son nom
  • Asgard présente un intérêt…
  • Mighty Thor vs Thor Odinson
  • Un coloriste au top, ainsi que le dessinateur et le scénariste aussi
  • …Mais au final Asgard reste trop au second plan
  • Attention à étoffer notre héroïne

Pour se procurer le tome:

Mighty Thor – T01

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*