All-New Captain America – T01

Résumé: Steve Rogers ne peut plus être Captain America : il adoube alors son allié de longue date, Sam Wilson pour reprendre le costume. C’est les débuts des aventures d’un tout nouveau Captain America ! (Contient les épisodes US All-New Captain America 1-6, publiés précédemment dans les revues AVENGERS NOW 1-7)


All-New Captain America – Tome 1

Fiche technique:
Scénario : Rick Remender
Dessin :
Stuart Immonen
Editeurs: Marvel Comics (Vo) / Panini Comics (Vf)
Pagination : 144 pages
Date de sortie:
  17/05/2017


« La blaxploitation, le jeunisme et la féminisation, ça suffit »

Je m’arrête tout de suite ! S’il y a une chose qui me fait plaisir pour l’instant, c’est que les héros traditionnels Marvel laissent leur place à d’autres et que c’est plus que souvent réussi. Rappelez-vous Miss Marvel et plus récemment Mighty Thor (que Didymus à chroniqué ici) qui en sont d’excellents exemples (et oui je me  trolle moi-même). C’était donc tout naturel pour moi de tenter le nouveau Captain America même si son principal pouvoir est de parler aux oiseaux (totalement véridique, d’ailleurs, c’est repris dans le comics parce que c’est… canonique, je ne vois que ça. C’est le genre de pouvoir qui vous vaut un high five d’Aquaman)

Une couverture alternative franchement sympathique

« Je vais montrer à Captain Rogers ce que ça fait d’envoyer un sous-fifre »

Nous sommes donc après le run de Remender sur « Captain America » en Marvel Now, run que je n’ai pas lu mais sur lequel je conseille un chouia de se renseigner. Entre autre chose, pour éviter de se demander qui est Nomad (c’est le fils «spirituel» de ce bon Rogers, rencontré dans la dimension Z) et pour éviter de se demander pourquoi au juste il manie si bien le bouclier. Un peu de préparation mais rien d’insurmontable.

Revenons donc à l’histoire ! Le sérum de super soldat a cessé de faire effet et Steve Rogers est maintenant un fringant vieillard à la tête du SHIELD. Et comme les États-Unis ne peuvent se passer d’un Cap’, il a adoubé son vieil ami Sam Wilson !

Être Captain America est plus qu’un métier, c’est une passion!

Ce nouveau Captain America se doit d’être «All-New All Different» et si par la suite (oui, je me suis renseigné sur le personnage) il montrera un côté plus politiquement engagé et moins diplomatique que Steve Rogers, le tome 1 ne nous permettra pas trop d’en profiter. Ici, on va avoir droit à une histoire à la Captain America avec ses nazis du XXI siècle, l’emblématique et méphitique HYDRA !

 « L’HYDRA, c’est la fusion de tous les points godwin en un seul tome »

L’histoire va donc envoyer Sam Wilson dans la jungle à la course derrière une conspiration planétaire dans le but de rendre stérile tous les habitants de la planète terre. Ça sent bon le scénario série B , prétexte à mettre en avant les méchants de l’HYDRA : Sin la fille de Crâne Rouge, le Baron Zémo, le Task Master, Madame Hydra <3 et le Baron Rouge (un vampire) entre autres. Que des vilains à l’ancienne et qui ont castagné Cap’ (et vous ne m’entendez pas mais je pouffe à chaque fois que je repense au Baron Rouge… Magique qu’il est).

Une belle amitié entre un homme et son faucon

En soit l’histoire fait presque hommage à un James Bond ou, plus récemment (et plus dans le domaine du comics), Kingsmen. Grandiloquent et varié dans les décors  (Jungle, Paris, les glaciers éternels, …), Remender parsème le tout de flashbacks lié à l’amitié entre Sam Wilson et Steve Rogers, bienvenus pour mieux apprécier ce passage de flambeau. Il  nous propose même en wingwoman Misty Knight,  autre héroïne toute droit sortie de la blaxploitation, et un Inhumain tout droit né de la bombe thérrigène pour aborder tous les thèmes Marvel du moment. Un vrai sandwich bien complet supplément aux amandes !

« Nous parlions justement de toi Captain »

Niveau dessin, c’est Immonen que j’avais déjà eu l’occasion de voir à l’œuvre dans les All-New X-Men et le résultat est toujours aussi plaisant dans un style orienté action (en parfaite adéquation avec le thème). En plus il arrive à rendre expressif le Baron Zémo (dont le visage est masqué d’une chaussette… Bon ok je me moque, mais il a un drap sur la tête on est d’accord, et le rendre expressif n’est donc pas donné à tout le monde !)

Une réunion de famille avec beaucoup de vieux tontons racistes, ça fait rêver

« Ton père aurait tout fait pour toi Sam ! »

Un excellent petit comics à lire donc entre charme rétro et mise en avant réussie du nouveau Captain, j’ai passé un bon moment de lecture ! Ce n’est pas le même coup de cœur que pour la nouvelle Thor mais ça présage du bon pour la suite et je suis donc content de l’avoir rajouter à ma bibliothèque !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*